Le CAC 40 reste toujours sur la défensive après l’annonce Moderna

L’annonce faite par Moderna sur son vaccin n’a pas manqué de secouer la bourse. Si la situation s’est stabilisée, le CAC 40 reste toujours sur la défensive.

Envolée des cours suite à l’annonce Moderna

L’annonce de Moderna sur ses vaccins a vivement secoué les cours en bourse. Le prix du pétrole est monté en flèche avec un taux de progression de 2,43 % ou 1,04 dollar. Wall Street, le CAC et la bourse du Japon ont pratiquement suivi le mouvement et se sont clôturés en hausse par anticipation à la reprise économique après la covid-19.

Le vaccin Moderna montre une efficacité qui dépasse les 90 %, et il sera sûrement mis sur le marché dans les semaines à venir. Une aubaine pour les indices boursiers comme le Dow Jones, le S&P 500 et le Russell 2000 qui ont systématiquement battu des records historiques 

Le lendemain de cette annonce, la situation semble se stabiliser un peu partout. La bourse de Paris, qui a atteint de niveaux jamais atteints depuis le mois de février, paraît reprendre et est resté stable à 5 465,97 points (-0,10 %) durant la journée suivant l’annonce.

Le CAC 40 après l’annonce

Le vaccin candidat de Moderna est une lueur d’espoir pour les investisseurs. Suite à l’annonce, le cours de Vallourec a grimpé de 13,9 %. Le fabricant de tubes sans soudure a vu ses finances grevées par une dette se chiffrant à 3,7 milliards de dollars. Pour s’en sortir, l’industriel a proposé à ses créanciers la conversion de la grande partie des créances en capital

Trigano, pour sa part, a connu une évolution de 11,3 % et affiche des résultats meilleurs que ce qui est prévu. Le fabricant de camping-cars compte améliorer ses activités et ses résultats au cours de l’exercice à venir. Ses comptes sont largement au-dessus des estimations des analystes, ce qui fait que le titre Trigano reste attractif.

Moderna n’a pas fait que des heureux à la bourse. Malgré la bonne nouvelle, certaines actions ont fini en baisse tandis que d’autres sont restés stables. C’est le cas de Airbus qui a reculé de 1,7 %. Klépierre et Unibail-Rodamco-Westfield ont, pour leur part, régressé de 5,2 % et 1,3 %. C’est également le cas de Iliad, la maison mère de Free, qui a reculé de 0,6 % pendant que Alstom est restée stable. 

Bouygues a annoncé avoir placé 16,45 millions de droits préférentiels de souscription (DPS) du spécialiste des équipements ferroviaires dans le cadre de l’augmentation de capital lancée par ce dernier. À l’issue de l’opération, Bouygues détiendra environ 8 % d’Alstom contre 9,7 % auparavant.

Dassault Systèmes prend 0,6 %. L’éditeur de logiciels a actualisé, à l’occasion d’une journée dédiée aux investisseurs et analystes, ses perspectives pluriannuelles, en reportant de 2023 à 2024 l’atteinte d’un objectif de bénéfice net par action (BNPA) non-IFRS d’environ 6 euros.

Edenred monte de 0,7 %. Goldman Sachs a relevé sa recommandation de « neutre » à « achat » sur le titre du spécialiste des paiements destinés aux entreprises.

One thought on “Le CAC 40 reste toujours sur la défensive après l’annonce Moderna

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.