Investir en bourse : les erreurs à éviter

Les analystes prévoient une bonne santé pour les différentes places boursières au cours de cette année. Après avoir connu une baisse drastique, les cours ont repris de plus belle et frôlent de nouveaux records : un bond de 40 % pour l’Euro Stoxx, 50 % pour le CAC40 et 66 % S&P 500. Des rebonds qui se justifient par l’annonce d’un vaccin pour la covid-19. Cependant, prudence reste le maître-mot pour les particuliers qui veulent se lancer. Voici donc les erreurs à ne pas commettre en bourse cette année.

La bourse n’est pas un casino

Investir en bourse demande du temps et de la réflexion. C’est une action dont les bénéfices sont à long terme. Investir progressivement et en diversifiant son portefeuille est la meilleure stratégie à adopter. Cela permet d’avoir des résultats positifs et de minimiser les risques. Selon l’agence des marchés financiers, un portefeuille diversifié a un rendement compris entre 5 et 7 % par an sur 20 ans. Ce qui est déjà un record, vu que l’assurance maladie ne rapporte que 2 % au maximum.

Négliger son portefeuille

L’erreur la plus courante que commettent les particuliers, c’est de rester stoïque devant leur portefeuille d’actions. Certes, investir au jour le jour peut être risqué et extrêmement cher, mais à un moment donné, il faut sortir aussi de sa zone de confort et prendre des risques. Si l’occasion se présente, il ne faut jamais hésiter à retirer son argent ou s’orienter vers d’autres actions ou sauter sur des occasions juteuses.

Il ne sert à rien de garder longtemps des actions dont on pourrait se débarrasser dans l’immédiat et empocher une petite plus-value. Le portefeuille boursier doit être régulièrement en activité. Il faut savoir se débarrasser de certaines actions au moment opportun, et il faut aussi savoir investir quand il le faut.

Se fier aux tendances

L’une des principales erreurs commises par les investisseurs est de s’accrocher aux tendances. Il est erroné de croire que la bourse ne peut que se relever cette année après la terrible crise de l’année dernière. Il est vrai que les analystes tablent sur un rebond des indices boursiers avec une croissance mondiale qui doit atteindre les 5 %, les analystes se montrent optimistes. Bien que les cours aient repris de plus belle, la question qui se pose est de savoir à quelle vitesse vont les choses.

Dans l’idéal, c’est de profiter de la flambée des prix pour vendre ses actions et avoir un maximum de bénéfices. Il n’est pas question, ici, de tout revendre, mais de sélectionner quelques actions qui ont un bon indice boursier et qui pourraient rapporter une plus-value conséquente.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.